rss
Accueil > Actualités

Actualités

 

COP22 - Les temps forts de l’espace "Oasis & zones arides"

L’association CARI et le Réseau Associatif de Développement Durable des Oasis (RADDO) ont participé à la 22ème Convention Cadre des Nations-Unies sur le Changement Climatique du 7 au 18 novembre 216 à Marrakech. A cette occasion, ils ont organisé et participé à de multiples rencontres.


Retour Formation - Intégrer la question climatique dans ses projets

Le 10 octobre, AVSF, CARE, CARI et GERES organisaient la formation "Intégrer la question climatique dans ses projets" dans le cadre de leur engagement au sein de la Commission climat et développement (CCD) de Coordination SUD.

Cette formation qui regroupait une dizaine de participants a permis de revenir sur les différents concepts et enjeux liés au changement climatique. Elle a également permis d’aborder les outils liés au montage de projet dont certains ont été mobilisés via des exercices pratiques.
Quatre formateurs se sont relayés sur la journée : Aurélie Ceinos (CARE-France), Katia Roesch (AVSF), Jean-Baptise Cheneval (CARI) et Camille André (GERES).

Supports diffusés lors de la formation


Revue Nature & Progrès - Dossier dédié aux sols

L’édition septembre/octobre 2016 de la Revue Nature & Progrès intitulée "Sols vivants, planète fertile" est disponible (achat en kiosque ou abonnement).

Patrice Burger, Directeur du CARI a participé à la rédaction du dossier dédié aux sols "SOS : sauvons nos sols !". Ce dossier permet d’expliciter le processus de dégradation des sols, les impacts des variations climatiques et des activités humaines sur l’agriculture, les enjeux de la lutte contre la désertification et la dégradation des sols dans le contexte international actuel et de faire e point sur de nouveaux concepts tel que la "Neutralité en matière de dégradation des terres".

Nature & Progrès, une revue
Ecologie, agriculture bio, économie solidaire... La revue Nature & Progrès fait le point tous les deux mois sur l’actualité. Reportages, interviews, dossiers sensibles (OGM, nucléaire, incinération...), éco-construction. Tout cela en fait un outil précieux d’information sur le monde de l’agroécologie. Des nouvelles du monde rural, des alternatives, de l’alimentation et de la distribution... car Nature & Progrès se veut engagée dans une réflexion globale sur la mondialisation, le commerce et la décroissance. Ses rubriques courrier, agenda et livres en font aussi un carrefour de communication. La revue est principalement diffusée par abonnement, ainsi que par un système de dépôt-vente (voir les modalités sur le site www.natureetprogres.org).

Plus d’informations sur www.natureetprogres.org


Participation du CARI à la 6ème Agora de la Coopération et de la solidarité internationales

Dans le cadre de la 6ème édition de l’Agora de la coopération et de la solidarité internationales organisée par Midi-Pyrénées Coopdev’ le vendredi 14 octobre 2016 à l’Hôtel du Département à Carcassonne, Agropolis International et le CARI co-animeront l’atelier « Agriculture et changement climatique : Des modèles agro-écologiques du Sud pour le Nord ? » de 10h00 à 12h15.

Cet atelier vise à se questionner sur les différents modèles agro-écologiques que nos agricultures, du nord et du Sud, pourraient porter, afin de faire face ensemble aux défis du changement climatique.

Après avoir partagé sur différents projets collaboratifs portés par la société civile et la recherche, les participants de l’atelier « Agriculture et changement climatique : Des modèles agro-écologiques du Sud pour le Nord ? » saisiront l’opportunité d’être rassemblés pour rédiger une déclaration qui pourra être portée au nom de la société civile à la prochaine Conférence Internationale sur les changements climatiques de Marrakech (COP22).

En parallèle, une réflexion sera également partagée afin de proposer une feuille de route à l’ensemble des acteurs de la coopération internationale traitant des thématiques agricoles.

Atelier co-animé par Patrice Burger, directeur du CARI et Eric Fargeas, directeur d’Agropolis International.


Archives
 

Offre de stage

Le CARI recrute dans le cadre de ses activités un stagiaire à partir de février 2017 pour une durée de 6 mois dans ses locaux de Viols le Fort dans l'Hérault (34).

Intitulé du stage

« Appui aux activités de renforcement de capacités du Groupe de Travail Désertification »

Missions

Dans le cadre des objectifs du développement durable (ODD) et de l'objectif 15, il est question d'atteindre un monde neutre en matière de dégradation des terres (LDN). La Convention des Nations Unies sur la Lutte contre la Désertification, lors de la dernière conférence des parties à Ankara en 2015, a été l'occasion pour de nombreux Etats de s'engager à fixer et atteindre un objectif national de neutralité spécifique par pays. ? L'objectif de neutralité en matière de dégradation des terres (LDN) vise la sécurité alimentaire globale (en permettant le maintien voire l'accroissement du potentiel productif des terres par la réduction de la dégradation et l'augmentation de la restauration des terres dégradées), et plus largement la préservation et la restauration des écosystèmes. La LDN est positionnée au carrefour des trois conventions de Rio et doit permettre :

  • d'éviter la dégradation de terres productives ;
  • de freiner l'érosion de la biodiversité ;
  • de lutter contre le changement climatique.

Dans le cadre de ses travaux, le CARI et la plateforme du GTD cherchent à poursuivre leur chantier thématique et souhaite porter une réflexion sur la contribution des projets de développement à la réalisation de l'objectif de neutralité en matière de dégradation des terres ?

Conditions de recrutement

  • Durée : 6 mois
  • Temps plein / Horaires : 9h30-17h30
  • Indemnité : 600 euros
  • Profil : Stage de Master ou ingénieur agro, connaissance du monde du développement agricole et du milieu associatif

Date limite de candidature : 23 janvier 2017

Merci d'envoyer un CV et une lettre de motivation à Mme Adeline Derkimba : adeline[a]cariassociation.org

Télécharger l'offre de stage complète


Découvrir le 1er dictionnaire scientifique d'Agroécologie

L'INRA lance un dictionnaire scientifique, libre, gratuit, participatif et accessible à tous.

Issu d'un dispositif de veille territoriale né à l'Inra de Toulouse, le Dictionnaire d'Agroécologie a été conçu pour définir les contours sémantiques de ce domaine et pour permettre au plus grand nombre d'en comprendre les enjeux et les pratiques.

Accéder au dictionnaire

Pourquoi un dictionnaire dédié à l'Agroécologie ?

Sujet d'actualité aux contours flous, parfois sujet à controverse, fortement médiatisé, l'agroécologie revêt plusieurs dimensions. C'est à la fois un mouvement social, un modèle agricole souvent associé à une agriculture écologiquement et socialement plus responsable et un domaine scientifique. Le dictionnaire d'agroécologie a été conçu pour définir les contours sémantiques de ce domaine et pour permettre au plus grand nombre d'en comprendre les enjeux et les pratiques.

Un dictionnaire accessible à tous

Son édition en ligne permet une consultation libre et gratuite. Sa structuration et son organisation offrent différents niveaux de lecture et en font un outil dynamique grâce aux images, aux vidéos, aux interviews d'auteur et aux infographies. Il s'agit également d'un outil évolutif qui doit permettre à d'autres acteurs et territoires de s'en emparer et de participer à son enrichissement en commentant les définitions ou en proposant d'autres termes à définir.

Né d'un dispositif de veille territoriale ?

En 2013, Véronique Batifol-Garandel et Marie-Colette Fauré (Inra, Toulouse) mettent en ?uvre, à l'échelle de la région Midi-Pyrénées, un dispositif de veille territoriale sur l'Agroécologie. Les informations traquées à partir de sources scientifiques, règlementaires, associatives, administratives ? issues de pages Web, de sites internet, de flux RSS, de blogs, de la presse générale et spécialisée, ?, sont collectées, analysées puis validées. Ce travail a permis de capitaliser plus de 300 termes qui définissent à partir de l'observation et de l'analyse des pratiques de terrain, les différents champs liés au domaine de l'agroécologie. Ils constituent une ressource terminologique qui méritait d'être organisée et diffusée. De ce constat est né le projet de dictionnaire d'Agroécologie.


Inscriptions ouvertes - 6ème colloque international annuel de la Chaire UNESCO Alimentations du Monde

Inscriptions ouvertes pour le 6ème colloque international annuel de la Chaire UNESCO Alimentations du Monde : "Plaisir en alimentation". Il aura lieu le 3 février 2017 au Campus de la Gaillarde à Montpellier.

Pour son 6ème rendez-vous annuel, la Chaire Unesco Alimentations du monde s'intéresse aux différentes dimensions du plaisir et aux façons dont il est plus ou moins associé à l'acte alimentaire.

Thèmes abordés :

  • Quels sont les mécanismes neurobiologiques du plaisir ?
  • Le plaisir sensoriel contribue-t-il à une alimentation plus saine ?
  • Comment l'industrie alimentaire développe-t-elle des produits qui parlent à nos sens ?
  • Le plaisir de manger ne vaut-il que s'il est partagé ?
  • Dès lors, comment mieux partager la gastronomie, cet art de faire bonne chère ?

Intervenants :

  • Pierre CHANDON (Insead, Fontainebleau),
  • Isabelle CAYEUX (Firmenich, Genève),
  • Teresa CORÇÃO (Chef gastronomique, Rio de Janeiro),
  • Christine CHERBUT (Inra),
  • Ikuhiro FUKUDA (Université Waseda, Tokyo),
  • Agnès GIBOREAU (Institut Paul Bocuse, Lyon),
  • Magali RAMEL (ATD Quart monde),
  • Anne DUPUY (Isthia, Université Toulouse Jean Jaurès)?

Programme définitif début janvier 2017.

Inscriptions ouvertes (gratuites mais obligatoires).

Cet événement est organisé en partenariat avec Agropolis International.

En savoir plus?


Appel à projet de Seed Foundation - Date limite : 6 fevrier

Seed Foundation lance un nouvel appel à projet.

Ouverture des formulaires : du 12 décembre 2016 au 6 février 2017 en complétant le formulaire d'éligibilité en ligne avant le 6 février 2017.

Thématique ciblée : les ressources locales des terroirs africains

Zone géographique : 21 pays d'Afrique

Financement : entre 7.000 ? et 15.000 ?

Part de la dotation sur le budget total du projet : entre 10% et 70%

Porteurs de projets éligibles : organisations sans but lucratif françaises et africaines en partenariat formalisé (les structures de recherche sont éligibles sous certaines conditions).

Télécharger l'appel à projet


 

L'agroécologie, une alternative pour l'agriculture familiale en zone aride (Maroc)

Le CARI a profité du side event "L'agroécologie, une alternative pour l'agriculture familiale en zone aride et dans les oasis dans un contexte de changement climatique" organisé le 17 novembre à la COP22 pour présenter les résultats de son projet de diffusion des pratiques agroécologiques dans l'oasis de Jorf au Maroc soutenu par la Fondation Itancia, la Fondation Léa Nature et Un monde par tous.

Ce projet a permis à partir d'une ferme pilote en agroécologie, de former plusieurs centaines de personnes sur différentes thématiques : travail du sol, gestion de la fertilité, arboriculture, lutte phytosanitaire, culture du palmier ... Plus spécifiquement, un noyau d'une dizaine d'agriculteurs a bénéficié d'un accompagnement technique tout au long du projet afin de favoriser l'appropriation des techniques.

Ce projet devrait permettre une intervention à plus grande échelle sur la région.


Reportage : Chenini, oasis phénix (Tunisie)

Découvrez l'article de Socialter portant sur l'oasis de Chenini, située dans le sud tunisien. Il disponible dans le 20ème numéro du magazine Socialter, Média de l'économie nouvelle génération.

Extrait :
À 400 kilomètres au sud de Tunis, l'oasis littorale de Chenini, un site quasi unique au monde, est menacée de disparition à cause du manque d'eau. Oubliés des pouvoirs publics, des habitants se mobilisent depuis vingt-cinq ans pour redonner vie à cet écrin de verdure.


Retour sur l'intervention de la Commission d'appui à la lutte contre le Charançon rouge (Mauritanie)

Le RADDO a lancé un appel à soutien durant l'été 2016 pour récolter les fonds nécessaires à la mise en ?uvre d'un plan d'urgence pour l'oasis de Tidjikja.

Depuis fin 2015, cette oasis au c?ur de la Mauritanie est touchée de plein fouet par le Charançon rouge (CRP). Véritable tueur de palmier, ce ravageur peut décimer un arbre en quelques jours seulement et est très difficile à repérer.

L'objectif était de recueillir 1000? pour assurer les activités du plan de sauvegarde de l'oasis. Cet objectif a été largement atteint grâce entre autre à la mobilisation massive de la population mauritanienne et plus particulièrement des agriculteurs de Tidjikja.


Réhabilitation et préservation de la biodiversité oasienne dans l'oasis d'El Guettar (Tunisie)

Dans le cadre du projet "Gestion Durable des Ecosystèmes Oasiens en Tunisie" qui a pour objectif l'amélioration de la gestion durable des ressources naturelles et la promotion de la diversification des moyens de subsistance dans les oasis traditionnelles,l'Association Initiative économique et sociale d'El Guettar réalise le microprojet « réhabilitation et préservation de la biodiversité oasienne dans l'oasis d'El Guettar » co-financé par le fonds pour l'environnement mondial.

Objectif du microprojet

Le microprojet consiste à sauvegarder la biodiversité oasienne et restaurer le système agricole oasien à trois étages en sauvegardant l'existant des palmiers dattier et les arbres fruitiers, et la rénovation des palmiers et arbres âgés. Superficie du microprojet : 8 hectares.

Composantes du microprojet :

  • Phase 1 : Suivi, documentation et archivage
  • Phase 2 : Inventaire des palmiers de variété KINTA dans l'oasis et sélection des parcelles pilotes
  • Phase 3 : Formation, sensibilisation et réhabilitation de la biodiversité oasienne

Parties prenantes : El Guettar initiative, le GDA, le CRDA, le CFRA et subvention GDEO.

Délais d'exécution : 1 an à partir du 1er juin 2016.


 

Kit pédagogique - Eau et climat

Dans la perspective de la COP21 qui se déroulera à Paris en décembre, le Partenariat français pour l’eau (PFE) publie un support pédagogique destiné à faire comprendre les liens forts qui unissent l’eau et le climat.

Le kit produit par le Partenariat français pour l’eau (PFE) comprend :

  • L’infographie vidéo «  eau et climat, ça coule de source !  ».
  • La brochure «  Eau et climat : agir pour l’avenir  ».
  • Un poster de sensibilisation.
  • Un article de Jean-Luc Redaud, président du groupe de travail «  climat  » du PFE.
  • Un flyer synthétique sur les attentes du PFE vis à vis de la COP21.
  • Une synthèse «  eau  » des enseignements issus du 5e rapport du GIEC.

Plus d’infos sur : www.partenariat-francais-eau.fr/le-kit-eau-et-climat-du-pfe


Partenariat CARI / pS-Eau

Dans le cadre de ses missions liées à l’eau et à l’assainissement, le CARI est partenaire du pS-Eau (Programme solidarité eau). Le CARI assure l’animation de l’antenne Méditerranée du pS-Eau.

Le ps-Eau est une association créée à l’initiative des pouvoirs publics français agit pour l’accès à l’eau potable et à l’assainissement pour tous. Son objectif principal est d’accroître et d’améliorer les actions en faveur de l’accès à l’eau potable et à l’assainissement dans les pays en développement.

Retrouvez les actualités de ce réseau sur son site internet : www.pseau.org


 
Mentions légales CARI, Viols-le-Fort, conception Terre Nourricière